• New York

Category Archives: Annonces

HPS

HPS International se déploie

Déjà présent directement dans 8 pays dans le monde via des filiales commerciales et 3 sites de production (France, Chine et Brésil), le groupe HPS poursuit sa stratégie d’expansion internationale avec l’ouverture et le déploiement de 2 nouvelles filiales, en Inde et aux Etats-Unis.

Au delà de son savoir-faire technique et de sa capacité à satisfaire ses clients, HPS International a rapidement fait le choix de l’international pour rester proche de ses principaux clients et des grands donneurs d’ordre. Cette couverture internationale confère aujourd’hui au groupe un réel avantage compétitif et représente un levier de croissance important à moyen terme.

C’est dans cette logique que Grégory Poitrasson, Président d’HPS International, a décidé l’ouverture d’une filiale en Inde et le déploiement de la filiale nord-américaine.

L’implantation en Inde (Pune) va permettre au groupe de capter une part du marché local, attendu en forte croissance dans les prochains semestres (étude ISTMA 2017). Grégory Poitrasson souhaitait également renforcer les liens commerciaux avec deux clients majeurs, Magna et SMP – Motherson Group (présent en Inde à Chennai). Par ailleurs, la croissance structurelle du marché indien pourrait s’accélérer suite aux mesures prises par l’administration Trump sur la taxation des produits manufacturés en Chine et importés aux Etats-Unis.

Le déploiement de la filiale nord-américaine représente pour le groupe un enjeu majeur, les Etats-Unis étant le 2ème marché mondial derrière la Chine avec près de 30% des parts du marché de la fabrication de moules (étude ISTMA 2017). La stratégie industrielle et commerciale mise en place par Grégory Poitrasson sur cette zone doit permettre à HPS International de pénétrer rapidement le marché, en capitalisant notamment sur les liens forts que le groupe entretient avec Magna (3 sites clients aux Etats-Unis) et Faurecia.

HPS International est dorénavant présent, via ses filiales ou ses partenaires commerciaux, dans près de 30 pays dans le monde.

A propos du groupe HPS International :

Fondé en 1990, HPS International conçoit, produit et commercialise des vérins hydrauliques de haute technicité. Le groupe réalise plus de 80% de son activité à l’international et affiche une croissance soutenue depuis plusieurs années.

world-global-cartography-globalization-earth-260nw-349541210

Zoom sur les PME françaises qui exportent

En 2018, 44 000 PME françaises totalisent 59 milliards d’euros de ventes export (Panorama Kompass des PME françaises à l’export 2018). Certaines filières sont particulièrement représentées :

  • l’électronique, le matériel électrique, et l’optique
  • la métallurgie, la mécanique et la sous-traitance technique
  • le textile-habillement, l’horlogerie, et la bijouterie

 

La géographie des exportateurs français corrèle la contribution des filières sectorielles, avec une primauté nette des grands bassins industriels de l’est de la France. Deux régions se distinguent par leur taux élevé d’exportation, l’Ile-de-France (concentrant les sièges des grands groupes exportateurs français) et la région PACA qui jouit d’une position ancienne dans les activités de négoce international. Enfin, la dynamique générale des régions Ouest et Rhône-Alpes se retrouve naturellement dans la progression notable de l’activité internationale de leurs entreprises.

 

Les PME peinent parfois à pérenniser leur présence à l’étranger du fait d’un éventail trop limité de pays ciblés et de produits exportés. C’est un axe important de développement pour amplifier aisément les débouchés commerciaux export. Les PME qui réussissent à l’international démontrent « un sens aigu de la stratégie marketing, une pratique concrète de la géopolitique et un véritable esprit de conquête » (Jean-François Fiorina, Grenoble Ecole de management).

Capital Export s’adresse aux entreprises françaises tournées vers l’international et les accompagne dans leur financement ainsi que dans la formalisation et le déploiement de leur stratégie internationale. Pour chacune de ses participations, Capital Export organise, avec les dirigeants, une réflexion structurée avec une feuille de route précise et un suivi étroit et sur-mesure pendant la période d’investissement. Mobilisant l’expertise de sa plate-forme internationale propre (350 relais locaux dans les principaux pays du monde), Capital Export peut ainsi accompagner efficacement les dirigeants dans leurs ambitions internationales.

2logos

Capital Export II réalise sa première opération autour de Proengin

Capital Export organise avec Jean-François Brun et l’équipe dirigeante, Eric Damiens et Alain Cissé, l’opération de transmission et d’expansion internationale du groupe Proengin situé à Saint Cyr l’Ecole (78).

Fondé en 1976, Proengin (www.proengin.com) conçoit, produit et commercialise une gamme complète de détecteurs des menaces chimiques et bactériologiques, destinés à assurer la sécurité des personnes et des infrastructures critiques. Ces solutions basées sur la technologie de spectrophotométrie de flamme sont principalement vendues aux forces armées et de sécurité civile en France et dans plus de 70 pays. Actuellement, Proengin réalise 60% de son chiffre d’affaires à l’exportation.

Jean-François Brun, qui avait rejoint la société en début d’année, prend la suite de Patrick Bleuse qui présidait le groupe depuis 15 ans. Cette transaction permet la sortie de Galiena Capital.

Jean-François Brun a auparavant exercé différentes fonctions de direction générale ou opérationnelle au sein des groupes Schlumberger, Actaris, Itron et Delta Dore.

Capitalisant sur l’excellence technique et la renommée internationale de Proengin, Jean-François Brun ambitionne une dynamique de développement du groupe fondée sur 3 axes stratégiques : (i) extension des parts de marché de Proengin à l’international, en particulier sur les marchés américain, asiatiques et moyen-orientaux avec l’appui de Capital Export ; (ii) création et déploiement rapide d’un département dédié aux activités de services ; (iii) développement de nouvelles solutions connectées à destination du marché civil et des infrastructures critiques. Outre la croissance importante attendue, Proengin souhaite renforcer son leadership technologique dans la gestion des menaces NRBC.

L’opération, conseillée par Lincoln International, a été organisée par Capital Export (actionnaire majoritaire), accompagné par trois co-investisseurs, à savoir Swen Capital Partners, Parvilla et Caisse d’Epargne Ile-de-France Capital-Investissement.

La dette senior est souscrite auprès d’un pool bancaire composé de la Caisse d’Epargne Ile-de-France, de la Banque Populaire Rives de Paris, de BNP Paribas et de Eiffel Investment Group.

Jean-François Brun : « Capital Export s’est imposé naturellement comme le partenaire privilégié pour nous accompagner dans notre ambition d’accélérer le développement de Proengin. Avec Eric Damiens et Alain Cissé, nous comptons sur la grande connaissance des secteurs industriels et sur les relais internationaux de Capital Export pour nous soutenir dans notre projet entrepreneurial. Notre expérience combinée du marché mondial du NRBC et des innovations en matière de connectivité et de digital, nous permettra de rapidement positionner Proengin comme un leader international du secteur. »

Michel Claret : « Nous sommes très heureux de réaliser le premier investissement de Capital Export II aux côtés de Jean-François Brun dans le cadre de la reprise et du développement de Proengin. Ce groupe possède deux atouts que nous recherchons en priorité dans notre stratégie : un leadership technologique incontestable et une large exposition internationale, qui constituent deux atouts cruciaux pour une expansion soutenue et durable. L’expérience industrielle de Jean-François va permettre à Proengin de franchir une étape significative en termes d’innovation technologique, de structuration interne et de moyens commerciaux. Nous apporterons à Jean-François et son équipe tout notre savoir-faire et nos réseaux à l’international, développés depuis la création de Capital Export ».

Retrouvez l’intégralité du communiqué de presse en format PDF : CP Proengin_18sep2018 (FR) CP Proengin vdef-eng (EN)

120ANSCCE-logo

Capital Export est Partenaire Platine du Mondial des CCE 2018

Capital Export est Partenaire Platine du Mondial des CCE 2018. Organisé les 4 et 5 octobre 2018 à la Maison de la Mutualité à Paris, cet événement célèbre les 120 ans de l’institution.

Capital Export soutient activement cette initiative qui s’inscrit dans sa démarche dynamique d’accompagnement des PME et ETI françaises dans leur expansion internationale. La journée du 4 octobre sera rythmée par des sessions dédiées aux nouveaux territoires de l’entreprise et à la gouvernance de la mondialisation, elle se conclura par une table-ronde sur le thème « France is Back ! ».

Les CCE (Conseillers du Commerce extérieur de la France) sont un réseau de 4 000 chefs d’entreprise et experts de l’international ayant pour mission de conseiller les pouvoirs publics, parrainer les entreprises, former les jeunes à l’international et promouvoir l’attractivité de la France pour les investissements internationaux.

Capture d’écran 2018-07-06 à 10.07.39

Rencontre privative Capital Export : Enjeux de performance et d’innovation de l’industrie française

Le 4 juillet 2018, Capital Export a réuni des dirigeants de grands groupes, des chefs d’entreprise et des acteurs institutionnels lors d’une rencontre privative sur le thème des « Enjeux de performance et d’innovation de l’industrie française ».

 

Animée par Jean-Mathieu Sahy (CAPITAL EXPORT), la table-ronde a permis de nombreux échanges entre Alain Bentéjac (président du Groupe ARTELIA et président du CN-CCEF), Frédéric Sanchez (Président du Groupe FIVES) et Jérôme Péribère (ex-CEO SEALED AIR – SP500 et ex-Executive VP Monde de DOW CHEMICAL) sur les enjeux des modes de production, les options de localisation internationales et le recours aux outils digitaux.

Le nouvel élan industriel français et les atouts de la France en termes de produits et de productivité ont été affirmés par chaque intervenant, comme en témoignent d’ailleurs les enquêtes récentes sur l’investissement domestique et étranger.

La réunion s’est prolongée de manière conviviale avec un cocktail déjeunatoire.

Guillaume Anelli (responsable business Transformation numérique, Groupe VISIATIV)  a ensuite présenté en début d’après-midi l’approche « Transformation Numérique à Grande Vitesse » élaborée et prônée par le Groupe VISIATIV qui accompagne depuis plus de 30 ans les grands groupes industriels, mais aussi les ETI et PME, quelle que soit leur taille, dans leurs stratégies d’innovation et de production.

Sans titre

Printemps des Entrepreneurs – MEDEF – Lyon – 24 avril 2018

« Il faut aider nos entreprises françaises dans leur Odyssée internationale. »

Jean-Mathieu Sahy s’est exprimé sur la stratégie et les perspectives de Capital Export lors du Printemps des Entrepreneurs 2018. Organisé par le MEDEF, cet événement s’est tenu à Lyon le 24 avril 2018 et avait pour thématique : « L’Odyssée ».

Ecouter l’entretien que Jean-Mathieu Sahy a donné à cette occasion.

pdj varin

Petit-déjeuner Capital Export 29 mars 2018 – Atouts et enjeux des entreprises industrielles françaises face à l’impératif international

Philippe Varin, Président du Conseil d’Administration d’Orano, de France Industrie, du comité France de International Chamber of Commerce et Vice-Président du Conseil national de l’Industrie, a présenté les nouvelles initiatives des filières industrielles et des pouvoirs publics en faveur de l’industrie et de l’internationalisation des entreprises françaises.

« La France s’est désindustrialisée ces vingt dernières années. Nous sommes véritablement « au pied du mur ». Nous partageons tous, pouvoirs publics et acteurs privés, cette responsabilité impérative de répondre à l’enjeu vital de ré-industrialisation et de conquête internationale auquel fait face le pays.
(suite…)

adeunis_logo_vertical

Adeunis entre en bourse sur le marché Euronext Growth

Octobre 2017

ADEUNIS, spécialiste des capteurs connectés et solutions sans fil au service de la performance opérationnelle des professionnels, annonce la réalisation de son introduction en Bourse et l’admission prochaine aux négociations de ses actions sur le marché Euronext Growth à Paris (FR0013284627 – ALARF).

La demande globale s’est élevée à 736 757 titres, dont 55 % pour le placement global et 45 % pour l’offre à prix ouvert.

Le conseil d’administration d’ADEUNIS, réuni ce jour, a fixé le prix d’introduction à 10,11 € par action et décidé de servir la demande à 100%.

Au total, l’émission représente une augmentation de capital d’un montant d’environ 7,5 M€. A l’issue de l’opération, le capital d’ADEUNIS est désormais composé de 2 182 960 actions, ce qui représente une valorisation de 22,1 M€ sur la base du prix d’introduction en Bourse. Le flottant représente 29% du capital de la Société.

Pascal SAGUIN, Directeur général d’ADEUNIS, déclare : « Nous tenons à remercier vivement les investisseurs institutionnels et individuels qui nous ont fait confiance à l’occasion de cette introduction en Bourse. Nous remercions également nos actionnaires historiques qui nous ont renouvelé leur soutien, partageant pleinement notre stratégie de développement ambitieuse. Avec cette levée de fonds, nous allons accélérer notre déploiement en Europe et aux États-Unis et accélérer notre croissance sur les marchés de l’IoT industriel et de l’audio professionnel »

 

 

A propos d’Adeunis : www. adeunis.com

 

Dans un monde connecté, ADEUNIS conçoit, fabrique (fabless) et commercialise des capteurs et des solutions sans fil au service de la performance opérationnelle des professionnels. Ces dispositifs permettent de capter, transmettre et sécuriser les données numériques.

L’offre d’ADEUNIS répond à des besoins et des applications dédiés sur les marchés du building management, de l’optimisation industrielle, du sport et des services et a séduit des entreprises internationales et des institutions telles qu’Areva, EDF, Enedis, Legrand, la Ligue de Football Professionnel, OCEA Smart Building, SARP, Saur, SNCF, Suez ou Veolia Environnement.

Fort d’une approche technologique agnostique et ciblée reconnue depuis près de 20 ans, d’une capacité d’industrialisation à grande échelle et d’un réseau de distribution international, ADEUNIS a livré plus de 5 millions de produits à ce jour et compte tirer profit de la transformation digitale des entreprises et du formidable essor de l’Internet des Objets (IoT) professionnel.

ADEUNIS compte aujourd’hui 49 collaborateurs sur 2 sites en France (près de Grenoble) et aux États-Unis. En 2016, la société, qualifiée « Entreprise Innovante » par Bpifrance, a réalisé un chiffre d’affaires de plus de 9 M€ et investit près de 20% de ses ressources en Recherche et Développement.

HPS

Capital-Export organise la transmission du groupe HPS

Juin 2017

Les dirigeants fondateurs de HPS, fabricant de vérins hydrauliques techniques, situé à Ennery (Val d’Oise), organisent via les équipes M&A de Société Générale, la transmission du groupe à Grégory Poitrasson, à l’occasion d’une opération dirigée par Capital Export.

 Fondée en 1990 par Jose et Angelo Rodrigues, HPS International (www.hp-systems.fr) conçoit, produit et commercialise des vérins hydrauliques de haute technicité. Le groupe réalise plus de 70% de son activité à l’international et affiche une croissance soutenue depuis plusieurs années.

HPS est en effet implanté dans 8 pays, et dispose de 3 sites de production en France (Ennery), en Chine (Shenzhen) et au Brésil (Sao Paulo). Cette couverture internationale permet de servir les marchés dynamiques d’Amérique du Nord et d’Asie, notamment la Chine.

L’opération permet à Grégory Poitrasson de prendre la présidence du Groupe. Cet ancien cadre dirigeant du groupe Magna (36 Mds de $ de chiffre d’affaires au travers de 323 sites industriels) connaît parfaitement l’univers de HPS, ayant dirigé des divisions industrielles aux USA, en Europe, en Chine, en Corée du Sud et en Inde. S’appuyant sur ces expériences et un large réseau professionnel, Grégory Poitrasson apporte au groupe son savoir-faire opérationnel et international.

Grégory Poitrasson fonde le développement d’HPS International sur 3 axes : (i) l’expansion internationale sur les marchés nord-américain, allemand et asiatique ; (ii) le lancement de nouveaux produits innovants (en fin de phase test avant pré-commercialisation) et (iii) l’optimisation des processus industriels. Le groupe vise une croissance importante de son chiffre d’affaires dans les 3 à 4 prochaines années. Ce projet a reçu un accueil interne très favorable puisque 5 cadres clef participent à l’opération aux côtés de Grégory Poitrasson et de José Rodrigues, dirigeant sortant, qui participe de manière significative à l’opération et continuera d’apporter son appui au niveau innovation produits.

Conseillée par Société Générale Mid Cap Investment Banking, l’opération a été menée par Capital-Export qui a fait appel à un pool de co-investisseurs composé d’Isatis Capital, de Caisse d’Epargne Ile-de-France Capital-Investissement et de Picardie Capital (Caisse d’Epargne Hauts de France).

La dette senior est souscrite par un pool bancaire régional, composé de la Caisse d’Epargne Ile-de-France et de la Caisse d’Epargne Hauts de France.

Grégory Poitrasson : « Par sa connaissance des secteurs industriels, son expertise, ses relais internationaux, et son approche pragmatique, Capital Export était le partenaire idéal pour réaliser cette opération qui me permet de démarrer l’aventure entrepreneuriale. La reprise du Groupe HPS, appuyée par Messieurs Rodrigues qui ont bâti un socle industriel et commercial propice au fort développement actuel et futur, est le parfait prolongement de mes expériences passées. »

Jean Mathieu Sahy, Capital Export : « HPS est l’un des acteurs de référence sur le marché des vérins techniques. Le groupe se différencie de ses concurrents directs allemands par sa culture d’innovation et de service, et par sa large couverture internationale. L’expérience et les réseaux de Grégory Poitrasson, ainsi que l’engagement de l’équipe qui l’entoure, permettent d’ambitionner une progression significative de taille dans les prochaines années».

 

 

A propos de Capital Export – www.capital-export.fr :

 

Capital Export (Paris et Lyon) est un fonds d’investissement indépendant exclusivement dédié aux PME exportatrices en croissance. Capital Export accompagne les PME dans leur expansion internationale en leur apportant des capitaux (5 à 10 M€ par opération), et des appuis opérationnels dans leur stratégie export (identification et financement d’acquisitions à l’étranger, recherche de partenaires commerciaux, correspondants locaux et experts dans le monde entier, recrutements, montage d’aides et de subventions internationales, etc.).

Parmi les principaux souscripteurs du fonds, se trouvent Bpifrance, des Banques, des Compagnies d’Assurance, des Caisses de retraite et plusieurs familles industrielles et des entrepreneurs.

Capital Export compte dans son portefeuille Netfective Technology (édition de logiciels professionnels – www.bluage.com), Spengler (équipements de diagnostic médical – www.spengler.fr), Ilo Technology (solutions thermiques innovantes – www.ilo-international.com), Adeunis RF (réseaux IoT – www.adeunis-rf.com), France Elévateur (nacelles sur porteurs – www.france-elevateur-lorraine.com), Alpa (produits sous licences), Celec (solutions optoélectroniques – www.Celec.fr ) et TGE (conception d’installations industrielles pour l’agroalimentaire – http://www.tge-france.com).

 

Contacts

 CAPITAL EXPORT :

Jean-Mathieu Sahy, jms@capital-export.fr

Charles-Antoine Eliard, cae@capital-export.fr

 

Impression

TGE réorganise son capital pour accélérer sa croissance internationale

Communiqué de presse

Paris, le 5 janvier 2017

TGE (Evreux, Normandie), ingénierie de procédés spécialisés sur les métiers de l’évaporation et du séchage a le vent en poupe : Capital Export organise sa sortie de Capitem entré en 2014, et apporte l’ensemble de ses ressources de développement export pour engager une phase active d’internationalisation et de croissance externe.

Fondée en 1994, et reprise en 2011 par Benoit et Valérie Colin, TGE (http://www.tge-france.com) conçoit et réalise des lignes industrielles clés en mains d’évaporation et de séchage. TGE sert principalement de grands groupes agro-alimentaires, notamment l’industrie laitière et ses unités de fabrication de produits en poudre. TGE a doublé de taille en 3 ans, et réalise 13 M€ de chiffre d’affaires dont près de 30% à l’international.

Forte de son expertise reconnue, TGE souhaite accélérer son développement par une stratégie ambitieuse : (i) développement de l’activité à l’international, (ii) acquisition de nouveaux savoir-faire, et (iii) poursuite du développement sur d’autres marchés.

 

L’équipe dirigeante rassemblée autour de Benoît et Valérie Colin est accompagnéepar Capital-Export (dont c’est la 8ème opération). La dette senior est souscrite par un pool bancaire régional, composé de la Caisse d’Epargne Normandie et du CIC Nord-Ouest. Benoit Colin: «Souhaitant poursuivre notre dynamique de croissance, notre recherche d’investisseurs nous a permis de choisir Capital Export en raison de sa forte exposition internationale. Nos banques historiques réaffirment leur confiance en TGE dans cette nouvelle étape importante pour l’entreprise et ses salariés ».

 

Jean de Puybaudet : « L’équipe constituée de Benoit et Valérie Colin et de deux cadres dirigeants de l’entreprise, va permettre à TGE d’engager une nouvelle phase de croissance, axée sur le développement international et la pénétration de nouveaux marchés. Dans cette perspective, nous comptons bien mettre à la disposition de TGE notre plateforme de ressources dédiées à l’export et à nous impliquer dans la réalisation d’opérations de croissance-externe. »

 

 

 

Contacts 

Capital Export : Jean de Puybaudet, +33 1 73 00 96 96, jdp@capital-export.fr – Charles-Antoine Eliard

TGE : Benoit Colin, tge@tge-france.com

 

Autres intervenants de la transaction : 

Cédants : Capitem (Stéphane Grès, Hervé Letoublon, Adrien Pelletant)

Conseil M&A cédants : Invest Corporate Finance (Marc O’Neill, Romain Grimal)

Conseils juridiques :
Capital-Export : Lamartine Conseil (Vincent Libaud, Perrine Sauzay, Clothilde Hennequin) Cédants : Agilys (Fredericque Milotic)

Due Diligence financière : Oderis (Julien Passerat, Candice Veuillet)

Due Diligence stratégique: Néovian Partners (Patrick Richer)

Conseil Organisation : Selescope (Stéphane Beder, Stéphane Chekroun)

Conseil ESG : Ethi Finance (Jean-Marc Clamy)

Due Diligence assurances : Finaxy (François de Sailly)

Dette : Caisse d’Epargne Normandie (Pascal Collet) CIC Nord-Ouest (Jean-Noël Voidies)