• New York

Actualités

LOGO STRATEXIO

STRATEXIO et CAPITAL EXPORT partenaires des exportateurs

Capital Export est le premier fonds partenaire de Stratexio, une initiative innovante  du MEDEF et d’organisations patronales, pour stimuler et accélérer l’internationalisation des PME et ETI françaises. Capital Export propose aux dirigeants membres de ce programme, ses expertises et ses réseaux, dans les domaines de la stratégie internationale, du financement export, et des projets d’alliances et d’acquisitions à l’étranger.

En savoir plus sur : Capital Export premier fonds partenaire de Stratexio 

 

logo-cop21-hp

COP21 : Nouveau fourgon 100% écologique pour France Elévateur

FE 091Paris, le 1er décembre 2015

FRANCE ELEVATEUR INNOVE EN LANCANT LE PREMIER FOURGON ULTRACOMPACT ENTIEREMENT ELECTRIQUE : LE 091 Fe

Premier fabricant français d’élévateur de personnel sur porteur depuis 1984, le groupe France Elévateur, basé en Lorraine, adresse ses produits innovants aux interventions en hauteur, de 8 à 61 m, et principalement à l’installation et à la maintenance des réseaux aériens (télécom, distribution électrique, caténaires, signalisation routière, etc …)

Le renforcement des exigences environnementales a fait émerger un nouveau besoin pour des élévateurs propres et de faible gabarit, particulièrement dans les zones urbanisées.

France Elévateur espère vendre de 30 à 50 machines électriques par an.

Dans le cadre de la lutte contre les pollutions atmosphériques et sonores, il n’est plus concevable de laisser en marche le moteur des nacelles sur porteur alors que les techniciens interviennent en hauteur pendant plusieurs dizaines de minutes. De même, les responsables des collectivités recherchent des engins de plus en plus compact pour générer le moins de nuisances possible en ville.

C’est dans ce contexte que France Elévateur, une pme située à Flavigny-IMG_6298sur-Moselle (Meurthe-et- Moselle), présente, sur le parvis de l’hôtel-de-ville de Paris pendant la durée de la COP21, un fourgon-nacelle ultracompact de 2,2 tonnes totalement électrique. Baptisée « 091Fe », cette nacelle élévatrice, installée sur un véhicule porteur Nissan, est d’une longueur de 4,76 mètres. Elle vise à répondre au nouveau besoin pour des élévateurs propres et de gabarit réduit. Ce nouvel engin permet d’atteindre une hauteur de 9 mètres, et dispose d’une autonomie de 170 kilomètres. Paris, Lyon et la ville allemande de Hambourg ont déjà fait part de leur intérêt pour cette série qui a démarré en octobre dernier.

Plus d’autonomie

Une version à moteur thermique offrant une plus grande autonomie, sera lancée dès janvier 2016. «  Nous pensons vendre de 30 à 50 machines en 2016, dont près de 40 % à l’export », déclare Stephan Pham, PDG de France Elévateur.

Créée en 1984, la société produit chaque année 600 machines par an et estime occuper 41 % du marché français des nacelles élévatrices conçues pour les gestionnaires de réseaux aériens (énergie, télécommunications) et les collectivités territoriales.

IMG_6279En septembre 2014, Stephan Pham, ancien PDG du groupe Trigo, spécialisé dans les prestations de contrôle qualité en environnement industriel, est entré au capital de France Elévateur, accompagné par Elaïs Capital, aux côtés des coinvestisseurs Argos Expansion et Capital Export.

La PME emploie 250 salariés dans son site lorrain et dans ses ateliers de service après vente en France, Allemagne et Belgique. Elle prévoit un chiffre d’affaires de 46 millions d’euros contre 41 millions en 2015.

En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/journal20151204/lec2_pme_et_regions/021524920906-france-elevateur-presente-le-premier-fourgon-nacelle-ultracompact-electrique-1181513.php?hHZHL0fyYPT4B1hC.99

adeunis_logo_vertical

ADEUNIS RF remporte le prix de l’innovation PREVENTICA 2015

Communiqué de presse

Paris, le 20 octobre 2015

ADEUNIS RF, soutenue par Capital Export, remporte le prix de l’innovation PREVENTICA 2015

Photo prix de l'innovation

Spécialisée dans la fabrication de produits communicants et de solutions sans fil, ADEUNIS RF soutenue par Capital Export, s’est vue attribuer le Prix de l’Innovation Santé/Sécurité dans la catégorie Sécurité des chantiers grâce à son casque communicant Oscar 2.0.

Afin d’améliorer la sécurité de ses compagnons, Colas Rail a décidé de développer un casque communicant tout-en-un extrêmement sophistiqué. L’innovation majeure du casque réside dans sa capacité à intégrer dans un même objet de nombreuses fonctions novatrices et utiles pour le collaborateur dans le cadre de sa vie sur le chantier :

– Indicateur de présence de courant alternatif
– Système de communication qui permet d’avoir les mains libres pour travailler
– Fonctions d’éclairages (deux puissances possibles ainsi qu’un éclairage d’ambiance)

Adeunis RF est intervenu sur la partie audio, Indicateur de présence de courant alternatif (IPCA) et sur la partie éclairage de l’élaboration de ce casque.

En quoi est-il innovant ?
Ce casque très novateur permet à la fois de protéger, communiquer, éclairer et être vu, et de détecter la présence de courant alternatif. Aucun autre casque de ce type n’existe sur le marché aujourd’hui.2015-09-2-Vokkero-securite-708x210

De plus il contribue à la prévention et à l’amélioration des conditions de travail sur un chantier. En effet, la maintenance des voies se fait à 80% de nuit. Grâce à l’éclairage « position de cheminement », la personne qui se déplace de nuit le long des rails est vue. Par ailleurs, elle peut être amenée à intervenir sur une voie consignée, mais qui peut être contiguë à une voie qui ne l’est pas. Grâce à l’indicateur de présence de courant alternatif (IPCA) intégré dans le casque, un signal sonore se déclenche si tel est le cas. Enfin, grâce au système de communication Vokkero, elle peut communiquer avec ses coéquipiers tout en gardant la disponibilité de ses deux mains pour pouvoir travailler, et ce, quel que soit le bruit ambiant.

Capital Export accompagne Adeunis FR depuis 2014 et adresse à toute l’équipe ses sincères félicitations.

news-celec

CELEC organise un BIMBO et vise une accélération de son développement

Communiqué de presse

Paris, le 3 juin 2015

Basé en à Neufchâtel-en-Bray (Normandie), le groupe familial CELEC, spécialiste de l’optoélectronique, renforce son équipe de dirigeants autour de Michel Fardo à l’occasion d’une opération en capital menée par Capital Export.

celec-usineFondée en 1990 par Christian Martin, et transmise en 2002 à ses fils Vincent et Matthieu Martin, CELEC fabrique une large gamme de capteurs optoélectroniques utilisant différentes technologies propriétaires (10 brevets internationaux). Le groupe fournit à ses clients des solutions de détection et commande de haute technicité.

CELEC (80 salariés), présent en France (Neufchâtel-en-Bray) et en Chine (Ningbo), réalise près de 10 M€ de chiffre d’affaires sur trois marchés :

  1. Le sanitaire ;
  2. Les automatismes de portes ;
  3. Les solutions dédiées (contrôle de sortie de caisse, solutions destinées à l’industrie de Défense et le secteur de la santé, etc.).

Fort de ces atouts, CELEC engage une stratégie de développement ambitieuse : (i) mise sur le marché de nouvelles gammes, (ii) consolidation de sa présence à l’international qui représente déjà près de 70% du chiffre d’affaires), et (iii) développement de nouveaux marchés (Energie, environnement, sécurité, ferroviaire, etc.). Le groupe vise ainsi un chiffre d’affaires de 17 M€ d’ici cinq ans. 

L’opération de BIMBO, organisée par Michel Fardo, ancien Directeur Général du groupe Mors Smitt France et Pierre-Michel Deléglise, ancien Directeur Général de Groupama Private Equity, va permettre à la société de franchir une étape dans son développement. La nouvelle équipe dirigeante sera ainsi renforcée avec des savoir-faire complémentaires ; elle sera menée par Michel Fardo, qui s’appuiera sur Vincent et Matthieu Martin qui conservent leurs rôles opérationnels en tant que, respectivement, Directeur Marketing et Directeur Industriel, ainsi que sur Pierre-Michel Deléglise sur les volets finance et développement stratégique.

michel-fardoMichel Fardo : « Le travail effectué par la famille Martin a permis à CELEC de devenir un acteur mondial reconnu pour la qualité de ses produits et sa forte capacité d’innovation. Adossé à un marché en croissance, je suis convaincu qu’avec Pierre-Michel, Vincent et Matthieu, les équipes en place et le soutien de Capital Export nous réussirons le projet de pérennité et de développement de CELEC dans lequel nous nous sommes engagés »

Vincent MARTIN : « Ce projet, fruit d’une réflexion mûrement réfléchie a été conduit dans le but de pérenniser la position de leader qu’occupe CELEC sur ses marchés historiques et d’en assurer la croissance pour les 10 années à venir en offrant de nouvelles opportunités de développements ! Sensibles aux qualités humaines et séduits par les qualités professionnelles de Michel Fardo et Pierre-Michel Deléglise, associés à Capital Export, un fonds d’investissement à l’écoute des enjeux des dirigeants incarné par Jean de Puybaudet, ayant l’export comme ADN, nous sommes convaincus d’aller encore plus haut et plus fort ! »

L’équipe dirigeante est accompagnée par Capital-Export (dont c’est la 7ème opération) qui devient ainsi le premier actionnaire du groupe (tout en restant minoritaire). Deux investisseurs privés participent à l’opération et apportent leur expérience industrielle et leurs réseaux au service de CELEC. La dette senior est souscrite par un pool bancaire régional, composé du Crédit Agricole Brie Picardie, du Crédit Agricole Normandie Seine et de la Caisse d’Epargne Picardie.

jean-de-puybaudetVerbatim de Jean de Puybaudet : « L’équipe constituée autour de Michel Fardo va permettre à CELEC d’engager une nouvelle phase de croissance, en conjuguant les complémentarités et les réseaux des nouveaux dirigeants avec les talents techniques, commerciaux et industriels de Vincent et Matthieu Martin. Dans cette perspective, nous comptons bien mettre à la disposition de cette « équipe de choc » notre plateforme de ressources dédiées au développement international. »

En savoir plus sur Celec : www.celec.fr

 

 

news-france-elevateur

FRANCE ELÉVATEUR s’élève avec un BIMBO

Communiqué de presse

Paris, le 25 septembre 2014

DÉGAGEANT 41 M€ DE CHIFFRE D’AFFAIRES, LE FABRICANT LORRAIN D’ÉLÉVATEURS À NACELLES SUR PORTEURS ACCUEILLE ELAÏS CAPITAL, ARGOS EXPANSION ET CAPITAL EXPORT, AFIN D’ACCÉLÉRER SON DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL.

logo-france-elevateurFrance Elévateur prend de Fondé en 1986, ce fabricant lorrain d’élévateurs à nacelles sur porteurs, qui avait été repris en 2005 par deux de ses salariés, Vincent Thouvenot et Claude Muller, vient tout juste d’organiser un Bimbo aux côtés du nouveau fonds Elaïs Capital, sponsorisé par de grands investisseurs privés. Devenant ainsi le principal actionnaire du groupe, ce dernier qui réalise là sa première opération, est accompagné par deux co-investisseurs, Agros Expansion et Capital Export. S’appuyant sur une dette senior fournie par les partenaires bancaires historiques de France Elévateur – CIC Est, LCL, Crédit Agricole Lorrains et Banque Populaire Lorraine Champagne -, cette opération, pilotée par les équipes d’Aforge Degroof Finance, signe également l’entrée au capital de Stéphan Pham (photo ci-dessous).

stephan_phamP-dg du leader mondial des prestations de contrôle qualité en environnement industriel, Trigo, depuis 2001, cet entrepreneur en profite même pour reprendre les rênes du groupe. Comptant de grands gestionnaires de réseaux aériens ainsi que des collectivités publiques au sein de son portefeuille de clients, France Elévateur qui a dégagé 41 M€ de chiffre d’affaires l’an passé avec plus de 200 salariés, dispose désormais des moyens nécessaires pour accélérer sa croissance, principalement à l’international. « Le groupe projette, en effet, de se développer en organique sur l’Angleterre et l’Allemagne, où il réalise déjà 3 M€ de chiffre d’affaires, 18 mois seulement après s’y être installé, précise Thibaut de Chassey, associé-fondateur d’Elaïs Capital. Il s’intéresse, en outre, à tous les marchés qui en dépendent, tels que le Benelux et l’Europe Centrale. »

Doté d’une gamme particulièrement large comprenant notamment des élévateurs sur poids lourds, sur véhicules légers et sur fourgons, cet ensemble qui dispose à ce jour de quinze implantations, dont sept à l’étranger entre l’Allemagne et la Belgique, espère ainsi s’approcher des 70 M€ de chiffre d’affaires d’ici cinq ans. Prévoyant d’entrer dans chaque pays avec une offre de produits spécifiques, France Elévateur consolidera, en parallèle, ses positions sur son marché domestique. Enregistrant unecroissance moyenne supérieure à 10 % depuis cinq ans, il n’exclut également pas la possibilité d’avoir recours à quelques opérations de croissance externe pour renforcer ses savoir-faire ou compléter ses implantations géographiques

adeunis_logo_vertical

ADEUNIS RF accélère son expansion internationale avec CAPITAL EXPORT

Communiqué de presse

Paris, le 16 septembre 2014

Située à Grenoble (Isère), Adeunis RF (www.adeunis-rf.com ; www.vokkero.com) conçoit des systèmes et solutions de wireless. Fondé il y a plus de 20 ans, le groupe dirigé par Hervé Vincent, connaît une croissance soutenue en France et à l’international.

Adeunis RF accueille Capital Export à son capital à l’occasion d’une levée de fonds de 2,5 M€, qui peut être complétée pour répondre à des opportunités commerciales ou des opérations de croissance externe stratégiques.

Depuis l’entrée au capital d’A Plus Finance en 2011, le groupe isérois a développé une gamme complète d’Automatic Meter Reading (AMR). L’AMR couvre l’ensemble des applications de mesure et de relevé à distance, notamment celles dédiées à l’énergie, fortement stimulées par les déploiements en cours en France et en Europe du Sud. La qualité de ses produits a permis à Adeunis de remporter un appel d’offre majeur français début 2014.

De nouvelles gammes de modems et modules poursuivent leur expansion dans des domaines d’application diversifiés : domotique, industrie, transport, équipement urbain, géolocalisation …

En outre, la gamme Vokkero destinée initialement aux communications d’arbitrage sportif (FIFA, UEFA, IRB …) bénéficie de potentialités commerciales importantes aux Etats-Unis (football américain, soccer, basketball) où la société s’est implantée il y a deux ans. Cette technologie est par ailleurs utilisée pour lancer ces prochains mois des offres dédiées aux marchés hors sport comme la sécurité, l’industrie, la construction …

Adeunis RF, qui réalise près de 10 M€ de chiffre d’affaires avec une rentabilité opérationnelle voisine de 10% (malgré les 10 M€ investis ces 3 dernières années), envisage de tripler de taille dans les 4 à 5 années à venir compte tenu des perspectives commerciales qui se dessinent.

Le groupe s’appuie en effet sur 3 axes stratégiques forts : le renforcement du déploiement international sur toutes les gammes de produits, aux Etats-Unis, en Europe du Sud et de l’Est et en Asie ; l’élargissement de l’offre Vokkero à des applications hors sport génératrices de volumes ; et enfin le développement des produits AMR qui portent sur des volumes potentiels très supérieurs aux autres gammes. Sur le plan technologique le groupe poursuit ses innovations, avec des développements en cours sur l’IOT (Internet of Things) dont les premiers résultats sont prometteurs.

Hervé Vincent, Président de la société Adeunis RF: « L’entrée de Capital Export nous permet de trouver de nouvelles ressources pour financer l’accélération très notable de nos activités notamment à l’international. S’associer ainsi durablement à une équipe d’investisseurs habitués aux enjeux des PME exportatrices et en croissance nous semble être un atout supplémentaire. »

Jean-Mathieu Sahy, Président de Capital Export : « Nous avons trouvé chez Adeunis RF un grand savoir-faire technologique, qui s’exprime dans la variété des applications et dans les gammes récemment développées pour le marché AMR. Sous l’impulsion d’Hervé Vincent, le groupe s’est construit des gisements commerciaux importants pour les années à venir, notamment à l’export. Nous sommes heureux de collaborer avec des entreprises telles que Adeunis RF pour appuyer, par notre concours financier et nos réseaux dédiés, leur internationalisation. »